Côte d'Ivoire : l'ONUCI et le Conseil constitutionnel font le bilan des élections

13 mars 2012

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders, a rencontré mardi le président du Conseil constitutionnel ivoirien, Francis Wodié pour faire le bilan des élections législatives partielles.

« J'ai remercié M. Wodié de la coopération de nos deux institutions en toute indépendance ainsi que toutes les organisations qui ont pris une part active aux élections, je veux parler de la Commission électorale indépendante (CEI), du conseil constitutionnel, de la certification », a indiqué M Koenders à la fin de la visite au siège de l'institution ivoirienne.

Le Représentant spécial a, par ailleurs, annoncé le démarrage très prochain des enquêtes initiées par le gouvernement en partenariat avec l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) sur les violences à Bonon et à Facobly, afin, a-t-il souligné de voir les sources du conflit et les raisons de la violence.

Dans cet ordre d'idées, il a réitéré la disponibilité de la mission onusienne d'aider à l'organisation des élections dans ces circonscriptions. « Ce n'est pas une décision de l'ONUCI, la décision revient à la CEI que nous allons accompagner dans cette autre étape du processus électoral », a précisé M Koenders.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : l'ONUCI a certifié les résultats des législatives du 26 février

Le Représentant spécial du Secrétaire Général des nations unies pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders, s'est réjoui vendredi, alors qu'il procédait à la certification partielle des élections législatives du 26 février 2012, de l'attitude pacifique du peuple ivoirien qui a démontré une maturité politique et citoyenne remarquable, quelques mois seulement après la crise postélectorale.