RDC : la MONUSCO reçoit quatre hélicoptères militaires ukrainiens

7 mars 2012

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a exprimé mercredi sa gratitude à l'Ukraine pour la mise à disposition de quatre hélicoptères d'attaque à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) en précisant que cette contribution renforcerait la capacité des Casques bleus à protéger les civils.

« La contribution ukrainienne aidera à renforcer la capacité de la mission à protéger les civils dans les zones où ils sont menacés par des groupes armés congolais ou étrangers. Cette contribution importante pourrait donc faire une différence dans la vie des personnes des communautés affectées », a déclaré M. Ladsous en ajoutant qu'il ne pouvait pas « exagérer l'importance de la contribution ukrainienne ».

M. Ladsous a remarqué que la MONUSCO est l'une des missions de maintien de la paix les plus difficiles et que le manque d'hélicoptères militaires a rendu le travail encore plus difficile.

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix a rappelé que le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon et le Conseil de sécurité avaient à de multiples reprises exhorté les Etats membres à apporter des « multiplicateurs de la force » et particulièrement des hélicoptères militaires afin de pouvoir protéger les civils affectés par le conflit.

« Je suis très reconnaissant à l'Ukraine pour avoir généreusement répondu présent à ces appels. Cela est consistant avec le soutien ferme et de longue date de ce pays aux opérations de maintien de la paix de l'ONU. Je suis heureux d'annoncer que les quatre hélicoptères sont désormais en RDC, basés à l'est du pays », a indiqué M. Ladsous.

Selon la MONUSCO, l'Ukraine a également dépêché sur place un contingent de personnel militaire. L'ONU avait intensifié la recherche d'hélicoptères pour la MONUSCO après que l'Inde avait exprimé son intention de retirer ses hélicoptères de la mission.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En visite en RDC, Hervé Ladsous insiste sur la stabilité et la réconciliation

En visite cette semaine en République démocratique du Congo (RDC), le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a insisté sur le besoin de stabilité et de réconciliation, alors que le pays connaît un climat politique tendu depuis les élections de novembre.