Indonésie : le HCR déplore la mort d'un demandeur d'asile afghan

Les demandes d'asile dans les pays industrialisés ont fortement augmenté. Photo UNHCR/B. Szandelszky
Les demandes d'asile dans les pays industrialisés ont fortement augmenté. Photo UNHCR/B. Szandelszky

Indonésie : le HCR déplore la mort d'un demandeur d'asile afghan

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est dit vendredi profondément attristé par la nouvelle du décès d'un demandeur d'asile afghan suite à une tentative d'évasion manquée depuis un centre de détention en Indonésie.

Selon les premières informations, six demandeurs d'asile afghans ont tenté de s'évader du centre de rétention pour immigrés de Pontaniak (Kalimantan) le 26 février. Les autorités indonésiennes ont arrêté ces six personnes durant ou peu après l'évasion.

« Le HCR est très préoccupé par la tournure des événements qui reste difficile à définir. Notre personnel s'est rendu à l'hôpital local mardi 28 février et a été informé du décès d'un demandeur d'asile afghan âgé de 28 ans qui a été constaté à son arrivée ce matin-là après que son corps ait été transporté à l'hôpital par des inconnus. Cependant, la cause du décès n'a pas encore été établie et la police a fait savoir qu'une autopsie serait pratiquée », a dit un porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d'une conférence de presse à Genève.

Trois autres demandeurs d'asile ont été hospitalisés le 28 février et aujourd'hui, deux d'entre eux sont gravement blessés. L'un d'eux est âgé de 17 ans. Les autres sont toujours au centre de détention.

« Nous avons déployé du personnel supplémentaire depuis Djakarta ce matin (2 mars 2012) vers Pontaniak pour y rencontrer la direction du centre de détention ainsi que les cinq Afghans pour nous assurer de leur état de santé », a dit le porte-parole.

« Nous appelons les autorités indonésiennes à mener une enquête prompte et approfondie pour faire toute la lumière sur cet incident. Nous attendons également des informations de la part de nos homologues des services de l'Immigration sur cette tragédie. Le HCR considère comme un signe encourageant la décision de la direction indonésienne des Services de l'immigration d'envoyer une équipe à Pontaniak pour mener une enquête sur cette tragédie », a-t-il ajouté.