Le Conseil de sécurité conclut sa visite en Haïti

Un officier de la police nationale haïtienne fouille le coffre d'une voiture à Port-au-Prince aux côtés de la Police de l'ONU et de la MINUSTAH.
MINUSTAH
Un officier de la police nationale haïtienne fouille le coffre d'une voiture à Port-au-Prince aux côtés de la Police de l'ONU et de la MINUSTAH.

Le Conseil de sécurité conclut sa visite en Haïti

Une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU a achevé jeudi une visite de quatre jours en Haïti, au cours de laquelle elle a notamment rencontré le Président Michel Martelly et a pu évaluer la situation du pays deux ans après un séisme dévastateur.

Jeudi, la délégation a visité l'académie de police, où les instructeurs de la Police nationale haïtienne sont formés par la Police de l'ONU. Les membres de la délégation du Conseil ont également rencontré des personnes déplacées au camp de Carradeux, dans la capitale Port-au-Prince, et ont pu constater les conditions dans lesquelles vivaient les déplacés et le travail réalisé par les casques bleus et les travailleurs humanitaires. Ils ont entendu un exposé sur l'épidémie de choléra à un centre de traitement du choléra.

La veille, la délégation du Conseil s'est rendue dans la ville de Cap-Haïtien, au nord du pays, où elle a rencontré des responsables du gouvernement et de la ville, ainsi que des représentants de la société civile. Elle a aussi visité la prison et le tribunal de la ville.

Mardi, la délégation a rencontré des parlementaires haïtiens à Port-au-Prince et a entendu un exposé sur les activités militaires de la part du commandant de la force de la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH).

Les membres du Conseil de sécurité se sont aussi rendus ce jour-là à Miragoâne, où ils ont rencontré la Police de l'ONU et observé le travail qu'elle effectue avec la Police nationale haïtienne. Ils ont également visité un projet mené par des ingénieurs de la MINUSTAH à Léogâne.

La délégation a rencontré mardi le Président haïtien Michel Martelly. Elle avait rencontré lundi, à son arrivée en Haïti, le Premier ministre Garry Conille.