Somalie : l'ONU juge nécessaire un projet de constitution d'ici avril

6 février 2012

Le groupe international qui rassemble l'ONU et ses partenaires diplomatiques soutenant les efforts pour rétablir la paix et la stabilité en Somalie a rappelé lundi que le mandat des institutions fédérales de transition somaliennes allait expirer le 20 août 2012, rendant d'autant plus nécessaire la présentation d'un projet de nouvelle constitution d'ici la mi-avril.

A la fin d'une visite de deux jours à Djibouti, le Groupe international de contact sur la Somalie (GCI) a déclaré qu'une nouvelle constitution permettrait d'établir un nouveau parlement plus petit et plus représentatif et d'élire un Président de la République et un Président du parlement.

Le GCI a salué les succès militaires récents de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) et du Gouvernement fédéral de transition contre les combattants du groupe armé connu sous le nom d'Al-Shabaab. Le groupe de contact a souligné qu'en renforçant l'AMISOM, la situation sécuritaire serait améliorée ce qui permettrait au gouvernement d'étendre son autorité aux zones prises aux Al-Shabaab.

« Le Groupe a reconnu que cela demandait un financement considérable et durable, notamment pour payer un effort logistique plus important et il a donc demandé des contributions pour soutenir l'AMISOM, à la fois en moyens financiers et en troupes », a indiqué le communiqué final de la 21ème réunion du GCI.

Le GCI a également salué la décision de déménager le Bureau des affaires politiques de l'ONU pour la Somalie (UNPOS) de Nairobi, au Kenya, à Mogadiscio, la capitale somalienne. Selon le groupe, cela présage le retour de plusieurs agences en Somalie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.