Le PAM salue la peine de prison infligée aux meurtriers d'un collègue au Kenya

Le PAM salue la peine de prison infligée aux meurtriers d'un collègue au Kenya

La Directrice exécutive du PAM, Josette Sheeran.
Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies s'est félicité mercredi de la décision de la Haute Cour du Kenya de condamner cinq hommes chacun à 56 ans de prison pour le meurtre en 2008 d'un membre du personnel du PAM, Silence Chirara.

« Rien ne peut compenser la mort de ce père et travailleur humanitaire dévoué, mais la justice a désormais pu faire son travail. Ces peines de prison sévères envoient un message important selon lequel ceux qui font du mal aux travailleurs humanitaires seront poursuivis en justice », a dit la Directrice exécutive du PAM, Josette Sheeran, dans une déclaration à la presse.

« Nos pensées vont aujourd'hui à l'épouse et aux deux enfants de Silence. Silence, qui était ressortissant du Zimbabwe, a été tué dans l'exercice de ses fonctions alors qu'il aidait à gérer l'envoi de nourriture au Soudan du Sud en tant que chef de la base logistique du PAM, dans la ville de Lokichoggio, au nord-ouest du Kenya », a-t-elle ajouté.

A travers le monde, le personnel du PAM et d'autres travailleurs humanitaires consacrent leurs vies à sauver des vies dans les endroits les plus reculés et les plus dangereux du monde. Le PAM condamne fermement toutes les attaques contre des travailleurs humanitaires, a encore dit la Directrice exécutive.