Mozambique : l'ONU apporte un soutien aux victimes d'inondations

Mozambique : l'ONU apporte un soutien aux victimes d'inondations

media:entermedia_image:a11f00c4-085b-4eb4-ac86-e371768e3122
Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué mardi qu'environ 117.000 personnes ont été affectées par deux tempêtes tropicales qui ont frappé la province Zambezia du Mozambique, et 40 personnes sont mortes.

« Nous attendons que ces chiffres augmentent au fur et à mesure que le travail d'évaluation progresse. L'accès à certaines zones est difficile et une reconnaissance aérienne était nécessaire afin de voir l'étendue des dégâts causés essentiellement par une crue exceptionnelle du fleuve Limpopo, qui est passée de 1500m3/s à 5200m3/s en 48 heures », a expliqué une porte parole d'OCHA à Genève, Elisabeth Byrs.

Les fortes pluies, qui continuent de tomber, ont détruit certains des abris communautaires, dont des écoles et des églises, et il existe un risque qu'il n'y ait pas assez de matériaux nécessaires pour construire suffisamment d'abris. Dans ce contexte, le besoin le plus urgent est d'apporter des abris supplémentaires.

Clare Nullis, de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), a confirmé que les inondations étaient dues à une tempête de catégorie quatre et que les pluies pourraient continuer dans les semaines à venir.