L'UIT reporte la décision d'éliminer la "seconde intercalaire"

L'UIT reporte la décision d'éliminer la "seconde intercalaire"

media:entermedia_image:13765103-ea26-47a1-8cc0-6c4d27fa0107
L'Union internationale des télécommunications (UIT), l'agence des Nations Unies spécialisée dans les technologies de l'information et de la communication, a décidé jeudi de reporter le développement d'un standard de temps continu afin de prendre en compte les préoccupations des pays qui utilisent le système actuel de la "seconde intercalaire" dans le Temps universel coordonné (TUC).

Le système actuel du TUC date de 1972. Ce système donne l'heure des horloges atomiques, à laquelle on ajoute ou retranche de temps à autre une seconde, appelée "seconde intercalaire", afin qu'elle reste synchrone avec l'heure solaire.

La résolution visant à supprimer ce système permettrait de rendre disponible un système de temps continu pour l'ensemble des systèmes de navigation électroniques et informatiques et éliminerait le besoin de systèmes de temps ad-hoc.

Le changement aurait cependant aussi des conséquences légales et sociales lorsque la différence accumulée avec le temps de la rotation de la Terre atteindra des niveaux perceptibles. En 2100 cette différence sera de 2 à 3 minutes et en 2700 elle sera de 30 minutes.