Tunisie : 33 enfants réfugiés non accompagnés réinstallés en Norvège - HCR

17 janvier 2012

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé mardi la réinstallation en Norvège de 33 enfants réfugiés non accompagnés après avoir passé plusieurs mois dans un camp en Tunisie pour les personnes ayant fui les hostilités en Libye.

Les enfants faisaient partie d'un groupe de 90 enfants qui étaient arrivés seuls au camp de Choucha en Tunisie en 2011. Certains étaient déjà orphelins avant de quitter la Libye, d'autres ont perdu leurs parents par la suite. La majorité des enfants sont originaires de la Somalie, du Soudan, de l'Ethiopie ou de l'Erythrée. A ce jour, 39 des 90 enfants réfugiés non accompagnés ont été réinstallés, la plupart en Norvège, en Suède ou au Danemark.

« Etant donné qu'ils ont forgé des liens forts entre eux, le départ a été difficile pour beaucoup d'entre eux, et particulièrement ceux qui attendent toujours la réinstallation. La vie dans le camp de Choucha est difficile, avec beaucoup de vent et un froid glacial. Le HCR et ses partenaires espèrent qu'une solution puisse être trouvée rapidement pour les enfants qui y sont encore- et pour les autres réfugiés qui attendent une solution durable », a déclaré le porte-parole du HCR Adrian Edwards.

Le HCR qui fournit une assistance dans le camp de Choucha travaille avec les enfants et leurs communautés pour déterminer le meilleur intérêt de chaque enfant. Le HCR considère que la réinstallation est la seule option adéquate pour la majorité des réfugiés qui ont fui la Libye pour aller en Tunisie ou en Egypte l'année dernière. Les deux pays ont accepté la présence temporaire de centaines de milliers de réfugiés sur leurs territoires en attendant qu'ils puissent être rapatriés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le chef du HCR en Tunisie auprès de personnes ayant fui la Libye

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres est retourné cette semaine en Afrique du Nord et il a lancé un nouvel appel à la communauté internationale pour aider des pays comme la Tunisie qui accueille des centaines de milliers de personnes déracinées par la violence en Libye.