ONUDI : l'efficacité énergétique est importante pour le développement durable

17 janvier 2012
Le Directeur général de l'ONUDI, Kandeh Yumkella.

L'efficacité énergétique industrielle est la clé du développement industriel durable, particulièrement dans les pays en développement, affirme l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) dans un rapport publié mardi.

Le rapport de l'ONUDI, qui a été présenté au Sommet mondial de l'énergie de l'avenir à Abou Dhabi, exhorte à investir davantage dans les technologies économes en énergie afin d'apporter les dividendes économiques et sociaux qui aideront à créer une croissance durable.

« Un monde qui vient de franchir le seuil de sept milliards d'habitants doit prendre en compte l'efficacité énergétique industrielle s'il souhaite relever les défis de la croissance verte, de la création d'emplois, de la sécurité, des changements climatiques, de la production alimentaire et de la réduction de la pauvreté. L'efficacité énergétique industrielle est essentielle pour renforcer les économies, protéger les écosystèmes et pour récolter des bénéfices sociaux », a déclaré le Directeur général de l'ONUDI, Kandeh Yumkella.

« Le fait d'améliorer l'efficacité énergétique industrielle est primordiale pour le développement industriel partout dans le monde, mais particulièrement dans les pays qui connaissent un développement rapide. Cela aiderait à parvenir à une économie mondiale verte et des industries vertes », a-t-elle ajouté.

Le rapport de l'ONUDI montre que la consommation énergétique pourrait connaître une croissance encore plus rapide au fur et à mesure que la différence de revenus se réduit pour les pays en développement et que la demande de produits manufacturés augmente. Cela rend impératif de supprimer les barrières qui entravent actuellement les investissements en matière d'efficacité énergétique.

Le rapport constitue la contribution principale de l'ONUDI à l'initiative « Energie renouvelable pour tous » du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon. L'initiative cherche à atteindre avant 2030 trois objectifs liés entre eux : l'accès universel à des services d'énergie modernes, la multiplication par deux de l'efficacité énergétique et de la part de l'énergie renouvelable dans l'approvisionnement en énergie du monde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.