Ban Ki-moon félicite les Tunisiens pour les progrès réalisés depuis la Révolution

14 janvier 2012

A l'occasion du premier anniversaire de la Révolution tunisienne, le Secrétaire général Ban Ki-moon a félicité les Tunisiens pour les progrès réalisés depuis un an et a assuré que l'ONU continuerait à les soutenir.

A l'occasion du premier anniversaire de la Révolution tunisienne, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité les Tunisiens pour les progrès réalisés depuis un an et a assuré que les Nations Unies continueraient à les soutenir.

"Il y a un an, la détermination du peuple tunisien à exiger la démocratie, la liberté et la dignité a été une source d'inspiration pour le monde entier. Son courage a fait écho dans toute la région où d'autres peuples, encouragés par les actions de leurs frères et sœurs tunisiens, ont pareillement trouvé le courage de faire entendre leurs aspirations légitimes", a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse publiée samedi.

"La transition tunisienne a accompli de grands progrès durant l'année écoulée, culminant avec l'organisation d'élections pacifiques et ordonnées au mois d'octobre 2011 qui ont conduit à la création d'une Assemblée constituante", a-t-il ajouté.

"Le Secrétaire général félicite le peuple tunisien pour les progrès réalisés et espère qu'il continuera d'inspirer la région et le monde. Sachant que la voie de la démocratie est longue et peut ne pas toujours être facile, les Nations Unies demeurent engagées à travailler avec toutes les nations en situation de transition démocratique pour consolider leurs efforts visant à répondre aux aspirations légitimes de leur peuple", a encore dit le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Tunisie : Ban Ki-moon attristé par les morts lors des violences

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit vendredi attristé par les morts lors d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre en Tunisie et a appelé une nouvelle fois à la retenue dans le recours à la force.