Le Guatemala a ratifié le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires

13 janvier 2012

Le Secrétaire exécutif de la Commission préparatoire de l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE), Tibor Toth a salué vendredi la ratification par le Guatemala du TICE lors d'une cérémonie de remise de l'instrument de ratification par le Ministre des affaires étrangères du Guatemala, Haroldo Rodas Melgar, jeudi au siège de à New York.

« La ratification du TICE par le Guatemala est une étape importante dans la construction d'un monde sans armes nucléaires. Cela souligne l'engagement du Guatemala à interdire les essais nucléaires et à faire avancer la non-prolifération et le désarmement à travers le monde », a déclaré M. Toth.

Le Guatemala avait annoncé son intention d'initier la procédure de ratification lors de la Conférence des Parties chargée d'examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires à New York en 2010. Le nombre de pays ayant ratifié ce traité s'élève désormais à 156. L'Indonésie qui a ratifié récemment le TICE n'a pas encore remis à l'ONU l'instrument de ratification.

La région d'Amérique latine et des Caraïbes a été la première à établir une zone dépourvue d'armes nucléaires avec le Traité de Tlatelolco de 1967. « La ratification du TICE par le Guatemala renforce le Traité de Tlatelolco, qui célèbrera bientôt son dixième anniversaire en tant que la première zone sans armes nucléaire du monde qui comprend l'ensemble des pays de la région. Cela est de bonne augure pour le TICE », s'est félicité M. Toth.

Parmi les 33 Etats de l'Amérique latine et des Caraïbes, 31 ont désormais ratifié le TICE. Seuls Cuba et la Dominique ne l'ont pas encore fait. Le TICE entrera en vigueur lorsque les huit pays qui détiennent la technologie nucléaire et qui restent hors du Traité l'auront ratifié. Ces pays sont la Chine, la République populaire démocratique de Corée, l'Egypte, l'Inde, l'Iran. Israël, le Pakistan et les Etats-Unis.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.