Un expert de l'ONU espère du changement en Corée du Nord

12 janvier 2012

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en République populaire démocratique de Corée (RPDC), Marzuki Darusman, a déclaré jeudi espérer du changement dans le pays alors que les autorités nord-coréennes lui ont refusé pour l'instant l'autorisation d'effectuer une visite.

« J'espère que le récent changement de dirigeant en RPDC entraînera un changement dans la politique générale du pays, notamment en ce qui concerne les politiques qui affectent les droits humains du peuple de RPDC et celles qui affectent les voisins immédiats tels que le Japon et la République de Corée », a dit M. Darusman dans un communiqué de presse avant une visite au Japon du 16 au 20 janvier.

« Alors que ma demande de me rendre en RPDC a été rejetée à plusieurs reprises, je vais me rendre au Japon, où j'espère collecter des informations sur la situation des droits de l'homme de la RPDC et sur les cas d'enlèvement de citoyens japonais par des agents de la RPDC », a-t-il ajouté. En raison de l'absence de coopération de la RPDC, l'expert indépendant a visité d'autres pays de la région, dont la République de Corée, le Japon et la Thaïlande.

Lors de sa visite au Japon, le Rapporteur spécial aura des entretiens avec des responsables gouvernementaux, des organisations de la société civile, des diplomates, des familles de personnes enlevées et des transfuges de la RPDC qui vivent actuellement au Japon.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.