Guinée-Bissau : l'ONU attristée par le décès du Président

9 janvier 2012

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit profondément attristé par le décès du Président de Guinée-Bissau, Malam Bacai Sanha, lundi à Paris.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit profondément attristé par le décès du Président de Guinée-Bissau, Malam Bacai Sanha, lundi à Paris.

« Le Secrétaire général présente ses condoléances à la famille du Président décédé et au peuple de Guinée-Bissau. Il rend hommage au leadership du Président Sanha qui a guidé la Guinée-Bissau dans un moment particulièrement difficile de son histoire », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général est confiant dans le fait que les arrangements pour la succession qui sont prévus dans la Constitution de la Guinée-Bissau seront pleinement respectés. Il souhaite réitérer auprès des autorités nationales et du peuple de Guinée-Bissau le plein soutien des Nations Unies », a-t-il ajouté.

Agé de 64 ans, le Président Malam Bacai Sanha est mort lundi 9 janvier, à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, des suites d'une maladie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guinée-Bissau : retour au calme après des troubles - ONU

Le calme est revenu en Guinée-Bissau et le gouvernement fonctionne normalement deux jours après qu'un groupe d'officiers militaires a attaqué le quartier-général de l'armée pour tenter de saisir des armes, a indiqué mercredi un porte-parole de la Mission des Nations Unies dans ce pays.