Yémen : l'ONU déconseille une amnistie pour les violations des droits de l'homme

6 janvier 2012

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a exhorté vendredi les décideurs politiques au Yémen de respecter l'interdiction dans le droit international contre l'octroi d'amnisties à ceux qui auraient commis des graves violations des droits de l'homme.

« J'ai suivi de près les évènements au Yémen, particulièrement le débat conflictuel sur la préparation d'une loi d'amnistie qui sera soumise bientôt au parlement », a indiqué Mme Pillay dans une déclaration à la presse.

« Le droit international et les règles de l'ONU sont très clairs sur le sujet : les amnisties ne sont pas permises si elles empêchent la poursuite d'individus qui sont suspectés d'être criminellement responsables de crimes internationaux, de crimes contre l'humanité, de génocide ou de violations graves des droits de l'homme », a-t-elle ajouté.

La Haut commissaire a souligné qu'une approche de justice axée sur les victimes est essentielle pour rétablir la stabilité dans les sociétés qui sortent de périodes de conflits violents.

« Les victimes ont le droit à la justice, à la vérité et à la réparation. Ce sont des droits qui sont établis au niveau international. Toute nouvelle législation doit respecter le principe d'égalité devant la loi, ce qui signifie qu'il ne peut pas y avoir de discrimination entre des individus pro-gouvernementaux ou de l'opposition et aucune distinction ne peut être faite sur la base de l'appartenance à une famille. Chaque individu qui commet un crime est responsable et ne devrait pas pouvoir échapper à la justice », a déclaré Mme Pillay.

La Haut commissaire a remercié les autorités yéménites pour leur coopération lors de la récente mission du Haut commissariat des droits de l'homme (HCDH) dans le pays. Mme Pillay a renouvelé l'offre de soutien du HCDH au gouvernement du Yémen pour l'aider à respecter ses obligations en termes de droits de l'homme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yémen: le Conseil de sécurité appelle les autorités à œuvrer pour la transition

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité ont salué jeudi des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la transition politique et ont appelé les parties yéménites à œuvrer pour l'instauration de la paix, la stabilité et la réconciliation.