Soudan : l'ONU va coopérer davantage avec les autorités dans les zones en conflit

4 janvier 2012

En visite au Soudan, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a annoncé une plus grande coopération avec les autorités soudanaises.

En visite au Soudan, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a annoncé une plus grande coopération avec les autorités soudanaises afin notamment de garantir un couloir humanitaire aux populations vulnérables dans les Etats du Kordofan méridional et du Nil Bleu en proie à des affrontements violents.

« Je suis heureuse d'annoncer que premièrement nous avons trouvé un accord avec le gouvernement du Soudan pour partager des informations et des données concernant la situation humanitaire dans les deux Etats afin de satisfaire les besoins des populations. Le gouvernement du Soudan a fourni un rapport sur la situation. Nous examinerons ce rapport à la lumière des informations que nous avons », a déclaré Valerie Amos dans un communiqué.

« Deuxièmement, nous allons établir un mécanisme qui puisse garantir un dialogue continu entre le gouvernement et l'ONU pour résoudre toute incompréhension ou différences en matière d'informations et de données sur la situation », a-t-elle ajouté.

Valerie Amos a rencontré mercredi la Ministre des affaires sociales du Soudan, Amira Al Fadil. Suite à des informations faisant état de populations fuyant le Kordofan méridional et le Nil Bleu vers le Soudan du Sud et l'Ethiopie, la Secrétaire générale adjointe a exprimé le souhait d'assurer un accès humanitaire dans les zones contrôlées par le Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord (SPLM-N).

Le gouvernement du Soudan a également accepté la composition d'équipes mixtes composées d'employés internationaux et locaux.

« Nous allons continuer à discuter des moyens pour atteindre ces populations qui se trouvent dans les zones contrôlées par les SPLM-N et n'ont actuellement accès aucune aide », a ajouté Mme Amos.

Enfin, elle a souligné la nécessité d'instaurer la paix pour les populations du Kordofan méridional et du Nil Bleu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.