La coopération entre l'ONU et les groupes régionaux au menu du Conseil de sécurité

4 janvier 2012

Le Président du Conseil de sécurité de l'ONU pour le mois de janvier 2012 a affirmé la volonté de renforcer la coopération de l'ONU avec les groupes régionaux, notamment l'Union africaine.

A l'occasion d'une conférence de presse mercredi au siège de l'ONU, le Président du Conseil de sécurité de l'ONU pour le mois de janvier 2012, le Représentant de l'Afrique du Sud auprès des Nations Unies, Baso Sangqu, a affirmé la volonté de renforcer la coopération de l'ONU avec les groupes régionaux, notamment l'Union africaine.

« Il est crucial que l'Union africaine soit prise en compte », a déclaré M. Sangqu en répondant à la question d'un journaliste. Pour l'ambassadeur sud-africain il y eu a une tendance à ne pas assez prendre en compte « la philosophie politique de l'UA » ainsi que la manière dont l'organisation régionale souhaitait résoudre les conflits de manière pacifique.

« Le rôle des organisations régionales est important », a-t-il insisté en soulignant que tout ce qui serait décidé par l'ONU ne serait pas durable sans l'appropriation des pays concernés.

« Nous devons tirer les leçons de ce qui s'est passé cette année (2011) et aller de l'avant afin d'avoir une vision commune pour la résolution des conflits », a estimé M. Sangqu.

Le débat sur le renforcement de la coopération stratégique de l'ONU et de l'UA aura lieu le 12 janvier prochain au Conseil de sécurité. M. Sangqu a souligné la nécessité d'élever ce débat au niveau politique afin que tout conflit sur le continent soit résolu avec l'Union africaine. Il a également souligné le besoin de définir « une vision commune, des objectifs communs et un cadre de travail commun ».

Il a par ailleurs souligné la bonne coopération de l'ONU et l'UA sur la stabilisation de la Somalie.

« Il existe aussi une équipe conjointe mixte qui travaille dur au Sahel afin d'observer les implications du conflit en Libye et dans la région », a ajouté M. Sangqu exprimant son souhait de voir les deux organisations renforcer leur coopération et leur synergie.

Le débat sur le renforcement des liens entre l'ONU et l'UA sera conduit par le Président d'Afrique du Sud, Jacob Zuma.

« Nous avons pour objectif de faire passer une résolution sur ce sujet et nous avons rédigé une première version. Je pense qu'elle sera bien reçue par les Etats membres du Conseil, bien sûr, elle fera l'objet de diverses discussions et consultations par le Conseil », a-t-il précisé.

Enfin, le Président du Conseil a réaffirmé son engagement « pour la paix et le résolution des conflits ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie: l'ONU appelle à débloquer la situation politique

Une délégation conjointe des Nations Unies et de l'Union africaine (UA) a exhorté lundi les institutions de transition de la Somalie à mettre un terme rapidement au blocage politique créé la semaine dernière lorsque le Parlement a voté une motion de censure contre le Président de l'Assemblée, Sharif Hassan Sheikh Aden.