Pakistan : l'UNICEF inaugure 35 nouvelles écoles dans les zones inondées en 2010

4 janvier 2012

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'est félicité mercredi de l'ouverture au Pakistan de 35 nouvelles écoles dans les districts de Muzaffargah, Rajanpur et Rahimyar Khan dans le sud de la région du Punjab qui a été particulièrement affectée par les inondations de 2010.

« L'initiative 'Les Ecoles Amies des Enfants' est un projet interactif qui favorise l'apprentissage et l'amusement des enfants », a déclaré mercredi la Représentante adjointe de l'UNICEF au Pakistan, Karen Allen, dans un communiqué.

« Afin de rendre l'école plus attractive, le projet prévoit la mise en place de composantes sur la santé et l'hygiène notamment grâce à l'accès à l'eau potable et à des infrastructures d'assainissement, des activités liées au développement de la petite enfance par des jeux et des équipements pour les activités physiques, le soutien psychosocial pour la réhabilitation des enfants traumatisés ainsi que l'implication des parents et de la communauté », a-t-elle ajouté.

Plus de 4.500 enfants sont actuellement scolarisés grâce à ce projet. Après les inondations dévastatrices de 2010, l'UNICEF a lancé un programme de réhabilitation et de reconstruction des écoles dans les districts du sud de la région du Punjab particulièrement touchés par la catastrophe. Dans l'urgence, l'UNICEF avait construit des centres d'apprentissage temporaires afin d'éviter une interruption trop longue dans la scolarité des enfants. Les nouvelles écoles viennent remplacer ces centres d'urgence.

« C'est un investissement qui non seulement satisfait les droits fondamentaux mais également contribue au futur du Pakistan. J'exhorte les parents, les enseignants et les membres des communautés à s'approprier ces écoles et garantir que chaque enfant en âge d'aller à l'école soit scolarisé, spécifiquement les filles », a rappelé Mme Allen.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pakistan : l'ONU se mobilise pour les personnes affectées par les inondations

Plus de cinq millions de Pakistanais, dont la moitié sont des enfants, ont besoin d'une aide humanitaire à cause des inondations dévastatrices qui ont frappé le pays, a indiqué vendredi le Fonds des Nations Unies pour les enfants (UNICEF).