Décès d'un employé de l'UNICEF blessé dans un attentat au Nigéria en août

28 décembre 2011

Un employé du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) est décédé des suites de ses blessures causées par un attentat suicide qui a frappé les bureaux des Nations Unies à Abuja, la capitale du Nigéria, il y a quatre mois.

Fred Simiyu Willis est décédé le 23 décembre en Afrique du Sud, où il avait été évacué après l'explosion, a confirmé mercredi l'UNICEF.

Ce Kenyan travaillait pour l'agence onusienne à Abuja depuis septembre 2004 en tant qu'expert de santé spécialisé dans la distribution de vaccins.

Le décès de M. Willis porte à 13 le nombre d'employés des Nations Unies tués dans l'attentat du 26 août. Douze personnes n'appartenant pas l'ONU ont aussi été tuées.

Une porte-parole de l'UNICEF, Kate Donovan, a déclaré que l'agence était profondément attristée par le décès de M. Willis, qu'elle a décrit comme un employé « très dévoué ».

« C'est une perte pour les enfants du Nigéria et pour nous tous », a-t-elle dit, notant que les efforts de M. Willis avaient permis d'assurer des campagnes de vaccination à travers ce pays.

“Nos plus profondes condoléances vont à sa famille et à ses collègues. Il était un employé de très grande valeur », a-t-elle ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU déplore le décès d'une 24e personne dans l'attentat d'Abuja au Nigéria

Le Coordonnateur résident des Nations Unies au Nigéria, Daouda Touré, a dit mercredi sa tristesse suite au décès de Sunday Nwachukwu, un collègue du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) qui est décédé de blessures subies lors de l'attentat ayant visé le 26 août le bureau de l'ONU à Abuja, la capitale nigériane.