Nigéria : l'ONU condamne des attaques meurtrières contre des églises

26 décembre 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont condamné dimanche dans les termes les plus forts les attaques meurtrières qui ont visé des églises à Madala, dans la périphérie de la capitale du Nigéria, Abuja, et dans le nord-est de la ville de Jos.

Le Secrétaire général a exprimé « sa sympathie et ses condoléances pour le peuple du Nigéria et aux familles des victimes qui ont perdu des êtres chers », a fait savoir son porte-parole dans un communiqué.

Ban Ki-moon a de nouveau appelé « à mettre un terme aux actes de violences sectaires dans le pays » et a réitéré « qu'aucun objectif ne peut justifier le recours à la violence ».

Les membres du Conseil de sécurité ont également exprimé "leur profonde sympathie et leurs condoléances aux victimes de ces crimes odieux et à leurs familles, au peuple et au gouvernement de la République fédérale du Nigéria".

Dans une déclaration publiée par la Présidence du Conseil de sécurité, ils ont également réaffirmé que "le terrorisme dans toutes ses formes et manifestations est criminel et injustifiable."

Selon la presse, la vague d'attentats contre les églises a fait environ 40 morts et de nombreux blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU rend hommage à ceux qui sont tombés pour les Nations Unies

Les Nations Unies ont rendu hommage lundi à ceux qui sont tombés au service de l'ONU, lors d'une cérémonie au siège de l'organisation à New York en présence du Secrétaire général Ban Ki-moon et du Président de l'Assemblée générale Nassir Abdulaziz Al-Nasser.