Soudan : l'ONU renforce l'accès à l'irrigation pour les communautés rurales

23 décembre 2011

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a annoncé cette semaine avoir mis en place un partenariat avec 44 organisations non gouvernementales (ONG) travaillant ensemble dans 10 régions du Soudan pour améliorer l'accès à l'eau et l'irrigation pour les agriculteurs.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a annoncé cette semaine avoir mis en place un partenariat avec 44 organisations non gouvernementales (ONG) travaillant ensemble dans 10 régions du Soudan pour améliorer l'accès à l'eau et l'irrigation pour les agriculteurs.

« La différence aujourd'hui est énorme », a déclaré Aisha Sharief, dirigeante d'une exploitation agricole gérée par des femmes dans la communauté rurale d'Arabaat.

« Nous avons maintenant une irrigation permanente et nous alternons des cultures comme le sorgho et les légumes » a-t-elle ajouté. Mme Sharief fait également pousser des tomates, du gombo et de la roquette, qui sont vendus sur le marché de Port-Soudan, à 30 km de l'exploitation.

Auparavant, en dépit d'une terre fertile et d'une nappe phréatique peu profonde, les paysans du nord-est du Soudan dépendaient uniquement de la pluie pour leurs cultures de subsistance.

Plus de 33.300 ménages ont reçu des outils divers pour améliorer leur productivité, y compris des semences et des plans d'irrigation à petite échelle. Mme Sharief fait partie des 800.000 personnes qui continuent de bénéficier d'un programme de relèvement et de réhabilitation de cinq ans mis en œuvre sur l'ensemble du Soudan à la fin de la guerre civile, en 2005. Ce programme soutient le relèvement de communautés rurales. Il est principalement dédié à l'amélioration des moyens de subsistance, à l'accessibilité des services de base tels que la santé et l'éducation, et aux formations professionnelles.

A Arabaat, 37 exploitations agricoles ont reçu des groupes électrogènes et des pompes à eau, ce qui a permis aux paysans d'atteindre d'abondantes nappes phréatiques et de cultiver des légumes et d'autres cultures toute l'année.

Ce programme de 72 millions de dollars a été mis en œuvre par un réseau de 44 ONG travaillant ensemble dans 10 régions du Soudan. Financé par l'Union européenne et la Norvège, ce programme est géré par le PNUD pour le compte du Gouvernement d'unité nationale et du gouvernement du Sud Soudan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

FAO : prix alimentaires en léger repli en novembre, récoltes céréalières record

L'indice FAO des prix alimentaires de novembre 2011 est pratiquement inchangé par rapport à son niveau d'octobre. A 215 points, il est quand même inférieur de 23 points (soit -10%) à son pic de février 2011, mais il dépasse de deux points (soit +1%) son niveau de novembre 2010, a indiqué jeudi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).