Côte d'Ivoire: l'ONU encourage à renforcer la discipline au sein des forces de sécurité

Des casques bleus de l'ONUCI devant leur quartier général à Abidjan.
Des casques bleus de l'ONUCI devant leur quartier général à Abidjan.

Côte d'Ivoire: l'ONU encourage à renforcer la discipline au sein des forces de sécurité

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a encouragé jeudi les autorités ivoiriennes à mettre en œuvre les mesures annoncées par le gouvernement destinées à renforcer la discipline dans les rangs des Forces républicaines de Cote d'Ivoire (FRCI), suites à de nombreuses allégations de violations des droits humains.

Au cours de son point de presse hebdomadaire de l'ONUCI, le porte-parole, Hamadoun Touré a réitéré jeudi la volonté de la Mission de continuer d'apporter son soutien afin de mettre fin aux nombreuses violations des droits de l'homme imputées aux FRCI dans plusieurs endroits du pays.

Des pratiques qui traumatisent les populations excédées et qui s'avèrent incompatibles avec les efforts en vue d'une plus grande cohésion sociale. Il a cité les cas de Vavoua, de Gnepahouo (105 kilomètres de Yamoussoukro) et de Songon-Agban (30 kilomètres d'Abidjan). M. Touré, a également fait état de cas d'arrestation arbitraire et de détention illégale commis par des éléments des FRCI, à Attécoubé et à Bedy Goazon (village situé dans la région de Guiglo).

S'agissant des évènements survenus dimanche dernier à Vavoua où des altercations entre les FRCI et les populations ont entrainé la mort de six civils, le porte-parole a indiqué que l'ONUCI continuait de suivre attentivement la situation dans cette localité. M. Touré a indiqué que la mission onusienne avait escorté jusqu'à Abidjan, les éléments FRCI arrêtés à la suite de ces incidents et mis à la disposition de la justice ivoirienne.

Le porte-parole a souligné que les Casques bleus, à la demande des autorités ivoiriennes, participent à la mise en place du dispositif de sécurisation de la ville d'Abidjan à la veille des fêtes de fin d'année. Enfin, il a rappelé que l'ONUCI continue sa campagne de sensibilisation pour le maintien d'un environnement électoral apaisé dans plusieurs villes du pays à travers des ateliers de sensibilisation destinés aux leaders d'opinion, ainsi que des séminaires à l'attention des cadres et des élus locaux.