Syrie : l'ONU salue la décision de déployer des observateurs de la Ligue arabe

20 décembre 2011

L'ONU s'est félicité mardi de la signature de la Syrie du protocole qui ouvre la voie vers le déploiement d'observateurs de la Ligue des Etats arabes dans le pays afin de tenter de mettre fin à la violence qui a commencé plus tôt cette année.

L'ONU s'est félicité mardi de la signature de la Syrie du protocole qui ouvre la voie vers le déploiement d'observateurs de la Ligue des Etats arabes dans le pays afin de tenter de mettre fin à la violence qui a commencé plus tôt cette année.

La Syrie aurait signé le protocole lundi au Caire. Le même jour, l'Assemblée générale a adopté une résolution appelant la Syrie à mettre en œuvre immédiatement le plan d'action proposé par la Ligue arabe.

« L'initiative de la Ligue des États arabes est louable pour faire cesser la violence et promouvoir une solution politique », a rappelé le Sous-secrétaire général aux affaires politiques Fernandez-Taranco. « Nous espérons que la communauté internationale sera en mesure d'agir d'une manière cohérente et concertée dans l'appui de ces efforts en vue d'une résolution pacifique de la crise », a-t-il ajouté.

Plus tôt le mois dernier, la Haut-commissaire pour les droits de l'homme Navi Pillay avait expliqué au Conseil de sécurité que plus de 5.000 personnes avaient été tuées depuis le début de l'insurrection populaire, dont au moins 300 enfants, lors d'une session à huit clos.

« La situation en Syrie demeure source de préoccupation profonde et croissante », a déclaré M. Fernandez-Taranco. « Au cours des derniers jours, les manifestations populaires ont fait l'objet d'une violente répression, ce qui a fait de nombreux morts, blessés et détenus. Il est également fait état d'une confrontation armée accrue entre les forces gouvernementales et l'opposition », a-t-il ajouté, en soulignant l'inquiétude croissante concernant les répercussions humanitaires de la crise sur les civils en Syrie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l'ONU appelle à protéger la population

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a indiqué que plus de 5.000 personnes auraient été tuées dans le cadre de la répression des manifestations depuis le mois de mars.