Philippines : l'ONU achemine l'aide aux victimes de la tempête Washi

20 décembre 2011

Les agences des Nations Unies ont commencé à acheminer mardi une aide d'urgence afin de secourir les centaines de milliers de personnes affectées par la tempête tropicale Washi qui a fait, selon le dernier bilan de l'ONU, au moins 957 morts.

Les agences humanitaires des Nations Unies ont commencé à acheminer mardi une aide d'urgence afin de secourir les centaines de milliers de personnes affectées par la tempête tropicale Washi qui a fait, selon le dernier bilan de l'ONU, au moins 957 morts.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 338,000 personnes dans le nord de Mindanao sont affectées par la tempête tropicale et ont besoin d'une aide humanitaire. Le Programme alimentaire mondial (PAM) est en train d'acheminer des vivres, des fournitures et un soutien logistique à l'intervention d'urgence du gouvernement philippin.

« Le PAM achemine rapidement de la nourriture à partir de nos entrepôts de Mindanao pour aider les personnes qui sont sans abri à cause des inondations», a déclaré mardi le Directeur du PAM aux Philippines, Stephen Anderson, dans un communiqué.

« Nous travaillons avec le gouvernement afin de fournir des rations alimentaires d'urgence pour aider ceux qui ont perdu leurs maisons et leurs biens dans les zones les plus durement touchées par l'inondation », a-t-il ajouté.

Le PAM achemine des biscuits à haute teneur énergétique, suffisamment pour nourrir plus de 7.800 personnes dans les centres d'évacuation des villes de Cagayan de Oro et Iligan. Des rations supplémentaires de biscuits à haute teneur énergétique suffisantes pour nourrir plus de 65.000 personnes sont actuellement en cours de mobilisation.

Des distributions ciblées de rations de produits nutritionnels complémentaires prêts à la consommation (Plumpy'Doz) auprès de 15.000 enfants de moins de 5 ans sont prévues. Le PAM prévoit de déployer une tente de stockage mobile et des couvertures, des réservoirs d'eau, des bâches et tentes pour les personnes qui ont été déplacées par la tempête.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a pour sa part indiqué mardi qu'environ 200.000 enfants ont été affectés par les inondations, et qu'environ 8.000 familles dans le besoin se trouvent dans des centres d'évacuation. L'UNICEF prévoit de lancer un appel de fonds de 4,2 millions de dollars afin d'assister les familles affectées durant les six prochains mois.

La réponse de l'UNICEF comprend notamment d'acheminer des fournitures et du matériel en eau et assainissement ainsi que la mise en place de projets de protection, de santé et d'éducation pour les enfants.

Une porte parole d'OCHA, Vanessa Huguenin, a fait savoir mardi lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse, que l'agence est en train de revoir le plan d'action de l'appel de fonds humanitaire prenant en compte l'aide post-catastrophe.

Lundi, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit particulièrement inquiet par l'impact de la tempête tropicale Washi.

Le chef de l'ONU a exprimé « ses condoléances aux familles des personnes affectées, au gouvernement et au peuple de la République des Philippines », a fait savoir lundi son porte-parole dans un communiqué. Le Secrétaire général a salué « la réponse prompte à la crise » de la part des autorités.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.