Ban Ki-moon appelle à réinventer la solidarité alors que le monde change

20 décembre 2011

A l'occasion de la Journée internationale de la solidarité humaine, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi à faire preuve d'audace pour être solidaire dans un monde changeant.

A l'occasion de la Journée internationale de la solidarité humaine, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi à faire preuve d'audace pour être solidaire dans un monde changeant qui compte désormais plus de 7 milliards d'êtres humains.

« Progressivement mais de manière indubitable, l'ancien monde fait place à un nouveau monde dont les contours s'esquissent à peine. Cette année, la population mondiale a atteint 7 milliards de personnes. Nous entrons dans une autre période d'austérité. De nouveaux motifs d'inquiétude suscitent tensions et peurs », a déclaré Ban Ki-moon dans un message adresse à l'occasion de la Journée.

« En même temps, la lutte contre les maladies, l'utilisation de la technologie, la réduction des écarts et des inégalités socioéconomiques nous offrent un très large éventail de possibilités. Mais les choses n'adviendront pas d'elles-mêmes et ne pourront pas advenir si nous nous contentons d'agir comme à l'accoutumée. Notre époque exige autre chose. Il faut approfondir notre réflexion, faire preuve d'audace dans notre action et nos efforts afin de relier entre eux les problèmes mondiaux », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a rappelé aux dirigeants du monde entier à accorder une plus grande attention à cinq priorités pour le XXIe siècle qui exigent une action solidaire : progresser sur la voie du développement durable, prévenir et réduire les conflits, les violations des droits de l'homme et les effets des catastrophes naturelles, bâtir un monde plus sûr, aider les pays en transition et tirer parti des capacités des femmes et des jeunes.

« L'année prochaine, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) permettra de prendre des mesures et de revitaliser le partenariat mondial en faveur d'un développement durable et sans exclusive, en y associant l'ensemble des dirigeants politiques, de la société civile et du secteur privé », a dit Ban Ki-moon.

« Dans un monde où les difficultés sont communes à tous, aucune nation ne pourra réussir seule. C'est en travaillant tous ensemble à la même cause que nous parviendrons à bâtir un avenir plus sûr et plus prospère. La solidarité doit être à la base des solutions applicables à l'échelle mondiale », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.