Chypre : le Conseil de sécurité proroge le mandat de la force de l'ONU

14 décembre 2011

Le Conseil de sécurité a prorogé mercredi le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP) jusqu'au 19 juillet 2012.

Par la résolution 2026 (2011), adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, le Conseil a salué avec satisfaction « les progrès encourageants accomplis jusqu'à présent dans les négociations véritables et les possibilités qu'ils ouvrent de nouvelles avancées décisives vers un règlement global et durable dans les mois à venir ».

Dans sa résolution, le Conseil a demandé aux dirigeants chypriotes grecs et chypriotes turcs d'intensifier la dynamique des négociations, de participer au processus de manière constructive et ouverte et de chercher à parvenir à des convergences de points de vue en prévision de leurs entretiens avec le Secrétaire général en janvier 2012.

Le Conseil leur a également de tenter d'améliorer le climat général dans lequel se déroulent les négociations, notamment en insistant dans les messages publics sur les convergences et la voie à suivre, et en adressant des messages plus constructifs et plus cohérents, et d'accroître la participation de la société civile au processus. Il espère que de nouvelles mesures de confiance seront convenues et mises en œuvre, y compris des mesures de confiance militaires et l'ouverture de nouveaux points de passage.

Afin de parvenir rapidement à un accord sur les questions en suspens, le Conseil a appelé les deux parties à tenir d'urgence des consultations avec la Force sur la démarcation de la zone tampon et sur l'aide-mémoire de l'ONU de 1989. Il leur demande aussi de permettre aux démineurs d'accéder à la zone tampon et de faciliter la destruction des mines qui y sont encore présentes et les prie instamment d'étendre les opérations de déminage au-delà de la zone tampon.

Le Conseil a demandé en outre à la partie chypriote turque et aux forces turques de rétablir à Strovilia le statu quo militaire antérieur au 30 juin 2000.

Enfin, le Conseil a exhorté toutes les parties à faire preuve « de plus d'empressement » concernant les demandes d'exhumation dans toute l'île, y compris les zones militaires du nord, présentées par le Comité des personnes disparues.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un accord est possible entre Chypriotes, selon Ban Ki-moon

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a félicité les dirigeants chypriotes grec et turc, Dimitris Christofias et Dervis Eroglu, pour leurs discussions positives dimanche et lundi près de New York.