Le PAM prévient des risques de pénurie alimentaire au Niger

13 décembre 2011

La saison annuelle des récoltes qui s'est achevée récemment au Niger montre un déficit dans la production de céréales. A un moment où il devrait y avoir une large quantité de céréales sur le marché et donc une chute des prix, les prix ont au contraire augmenté, a indiqué mardi le Programme alimentaire mondial (PAM).

« Des prix inhabituellement élevés affectent les personnes vulnérables qui font face à des difficultés de plus en plus importantes pour se nourrir. Je suis profondément inquiète de la détérioration de situation alimentaire dans les mois à venir et nous ne pouvons pas nous permettre de simplement attendre que le pire intervienne », a déclaré la Directrice du PAM au Niger, Denise Brown.

Par rapport à même période de l'année dernière, le prix moyen du millet qui sert d'aliment de base a augmenté de 37%. Le gouvernement du Niger estime que 750.000 personnes font face à une pénurie alimentaire dans les régions de Tahoua, Tillabéri, Diffa et certaines parties de la région de Zinder. Ce chiffre risque de s'accroître jusqu'à un million d'ici le début de 2012 avec l'arrivée de la saison sèche en mars-avril.

Des précipitations irrégulières et des infestations de parasites ont contribué à réduire les récoltes dans le centre et l'ouest du Niger.

Le PAM se prépare à devoir apporter une aide alimentaire à 2,2 millions de personnes dans l'année à venir et la porte-parole de l'agence onusienne à Genève, Gaëlle Sévenier, a indiqué que le PAM avait besoin de collecter 60 millions de dollars supplémentaires pour couvrir ces besoins.

D'autres pays de la région sont également touchés par de mauvaises récoltes, dont la Mauritanie, le Mali et les parties sahéliennes du Tchad, a expliqué la porte-parole. Elle a également indiqué que le Sénégal, la Gambie, le Burkina Faso et le nord du Nigéria risquaient de faire face à des pénuries alimentaires.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Fonds de secours de l'ONU octroie 6 millions de dollars pour le Niger

Le Fonds central des Nations Unies pour les interventions d'urgence (CERF) a octroyé 6 millions de dollars à trois agences des Nations Unies afin qu'elles puissent lancer des interventions d'urgence pour répondre à la crise alimentaire au Niger, a annoncé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).