Cisjordanie : l'ONU inquiète des nouvelles constructions décidées par Israël

12 décembre 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit lundi profondément préoccupé par la décision prise par le gouvernement israélien d'autoriser de nouvelles constructions en Cisjordanie occupée et a de nouveau appelé au gel toutes les activités de colonisation.

Ban Ki-moon est inquiet des informations faisant état de la décision du gouvernement israélien « de construire 40 maisons et une ferme à proximité de la colonie d'Efrat, dans les territoires occupés, aux environs de la ville palestinienne de Bethléem », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général a appelé « une fois de plus le gouvernement israélien à geler toutes les activités de colonisation » qui « sont contraires au droit international et à la feuille de route, et sont préjudiciables aux négociations sur le statut final », a-t-il ajouté.

« Ces actions du gouvernement israélien interviennent à un moment critique, alors que le Quatuor poursuit ses efforts pour faciliter la reprise des négociations directes entre les parties. Pour que ces efforts aboutissent, les parties doivent s'abstenir de tout acte de provocation et aider à la mise en place d'un environnement favorable aux négociations », a conclu le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU demande à Israël de reprendre le transfert des revenus fiscaux palestiniens

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est entretenu mardi au téléphone avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou pour souligner la nécessité de désamorcer la situation tendue actuelle afin de créer un environnement propice à la reprise des négociations directes entre les Israéliens et les Palestiniens.