Philippines : l'ONU a besoin de 38 millions de dollars pour Mindanao

12 décembre 2011

La Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies pour les Philippines, Jacqui Badcock, au nom des organisations humanitaires internationales et nationales, a déclaré lundi avoir besoin de 38 millions de dollars pour aider le gouvernement philippin à fournir une aide humanitaire d'urgence à 680.000 personnes dans le centre de Mindanao.

De nouveaux déplacements, à la fois de court terme et de long terme, continuent de se produire à Mindanao en raison d'affrontements armés sporadiques, exacerbés par de graves inondations provoquées par de fortes pluies saisonnières.

L'équipe humanitaire aux Philippines, dirigée par Mme Badcock et soutenue par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, a lancé lundi le Programme d'action humanitaire 2012 pour Mindanao (Philippines), qui est destiné à fournir une aide aux personnes vulnérables affectées par les affrontements et les catastrophes naturelles.

« La situation reste précaire, et les gens continuent de vivre dans la peur et l'incertitude », a dit Mme Badcock. « Notre objectif est de les aider à reconstruire leurs vies aussi vite que possible. »

Le programme d'action couvre les besoins de 30 projets sur les 12 prochains mois. Huit agences de l'ONU, une organisation internationale et 10 organisations non-gouvernementales ont proposé ces projets en partenariat avec leurs homologues du gouvernement et plus de 50 organisations humanitaires.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Philippines : la population de Mindanao a besoin d'aide, selon l'ONU

A l'issue d'une visite de cinq jours aux Philippines, la Sous Secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires, Catherine Bragg, a évoqué la situation dans la région de Mindanao où elle s'est rendue et qui est en proie, depuis longtemps, à une crise humanitaire.