Liban : l'ONU condamne un tir de roquette au sud du pays

12 décembre 2011

Les radars de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) ont indiqué lundi avoir détecté dimanche soir un tir de roquette en provenance de la vallée de Qaissiyeh, au Liban, et qui a atterri dans un village libanais tout près de la frontière avec Israël.

La roquette a frappé une maison dans le village de Houla au sud du Liban, blessant grièvement une femme, a précisé le porte-parole de Ban Ki-moon lors d'un point presse au siège de l'ONU à New York.

Personne n'a revendiqué la responsabilité de cette attaque. La FINUL est en train de d'enquêter sur l'incident en essayant de localiser l'endroit d'où a été tirée la roquette, a-t-il ajouté.

Le Commandant de la FINUL, Alberto Asarta Cuevas, a fermement condamné ce tir de roquette et a exprimé son inquiétude sur la récente escalade d'incidents au sud du Liban.

Cet incident survient alors que le 9 décembre dernier cinq casques bleus de la FINUL, du contingent français, ont été blessés dans une explosion qui a visé leur véhicule au sud du Liban. Le 29 novembre dernier au moins deux roquettes visant Israël et tirées partir du sud du Liban ont été détectées par les radars de la Force onusienne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Une explosion au sud du Liban blesse cinq casques bleus

Cinq casques bleus des Nations Unies servant au Liban ont été blessés vendredi dans une explosion qui a visé leur véhicule au sud du Liban, a indiqué la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).