Alliance des civilisations : l'ONU appelle la jeunesse à se mobiliser pour la planète

10 décembre 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé samedi la jeunesse à se mobiliser pour sauvegarder la planète qui est confrontée à de multiples menaces, à l'occasion d'une manifestation consacrée aux jeunes dans le cadre d'une réunion de l'Alliance des civilisations à Doha, au Qatar.

"Nous n'avons que cette Terre, et c'est à nous de la préserver. Selon moi, notre avenir est en danger, le votre et le mien, mais aussi plus largement celui de l'humanité. Vous connaissez ces menaces aussi bien que moi : le changement climatique, la destruction de l'environnement, la raréfaction croissante de ressources essentielles telles que l'eau, la nourriture, l'énergie et l'air que nous respirons", a dit le Secrétaire général lors de cet événement.

"Nous sommes tous véritablement sous le même toit. Nous vivons un moment crucial dans l'histoire humaine. Nous reconnaissons la fragilité de notre belle planète. Nous reconnaissons notre vulnérabilité face aux changements qui affectent l'air et les ressources qui nous entourent", a-t-il ajouté.

Selon le Secrétaire général, aucun pays ne peut affronter seul ces défis et il faut unir les forces de tout le monde pour les surmonter. Il a appelé à faire de la Conférence des Nations Unies pour le développement durable, à Rio, au Brésil, en 2012, un sommet extraordinaire.

"Ce n`est pas le moment de travailler comme d'habitude. A Rio, nous espérons tracer un nouveau chemin pour le développement, un développement durable", a dit Ban Ki-moon.

S'adressant à la jeunesse, il a souhaité qu'elle soit unie et rejoigne la campagne des Nations Unies pour la paix, les droits de l'homme et le développement durable. "Ensemble, créons un mouvement, un mouvement pour le changement, un mouvement de toutes les nations et de tous les peuples, unis, pour faire avancer les grandes causes du jour", a-t-il déclaré.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU rappelle l'importance de financer le développement

Lors d'une réunion de haut niveau sur le financement du développement mercredi à New York, le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a constaté que la crise de la dette souveraine en Europe, celle de l'emploi dans les pays en développement, les faiblesses du secteur économique ainsi que la volatilité des prix de la nourriture et de l'énergie comptaient parmi les défis les plus importants que devait affronter l'économie mondiale.