Kosovo : l'ONU encouragée par l'accord entre Pristina et Belgrade

6 décembre 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit encouragé mardi par l'accord entre Pristina et Belgrade sur la gestion de leurs points de passage et le rétablissement de la liberté de mouvement d'une manière pacifique.

« Le Secrétaire général salue la reprise du dialogue facilitée par l'Union européenne entre Belgrade et Pristina le 30 novembre 2011 et est encouragé par l'adoption le 2 décembre 2011 des 'Conclusions IBM convenues', qui doivent ouvrir la voie à la normalisation de la situation aux points de passage 1 et 31 et au rétablissement de la liberté de mouvement d'une manière pacifique », a dit le porte-parole de Ban Ki-moon dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général « appelle les parties à développer davantage et à mettre en œuvre, de bonne foi, les arrangements fondés sur ces Conclusions, qui respectent la résolution 1244 (1999) » du Conseil de sécurité, a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon appelle également toutes les parties « à honorer les accords convenus dans le cadre du dialogue, afin d'éviter toute action unilatérale, et de soutenir activement la baisse de la tension sur le terrain. »

Selon la presse, cette percée dans les discussions entre Pristina et Belgrade intervient alors que les dernières semaines ont été marquées par de très vives tensions dans le nord du Kosovo entre les Serbes locaux, qui refusent tout contrôle des autorités de Pristina sur ces passages, et la Force de l'OTAN au Kosovo. Belgrade ne reconnaît pas l'indépendance du Kosovo et considère par conséquent qu'il ne peut être question à ces passages d'une véritable frontière entre deux Etats.

En vertu de l'accord, des policiers et douaniers serbes, ainsi que des douaniers et policiers kosovars, gèreront ces passages ensemble, sous la supervision de la Mission européenne au Kosovo (Eulex), a annoncé l'Union européenne, qui sert de médiatrice entre les deux parties. Les douaniers et policiers kosovars auront le statut de "témoins douaniers", selon la Serbie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

ONU : la force internationale tente d'apaiser les tensions au nord du Kosovo

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Kosovo, Farid Zarif, a indiqué mardi au Conseil de sécurité que la Force internationale de sécurité (KFOR) tentait d'apaiser les tensions au nord du Kosovo en consolidant notamment sa présence autour de deux postes frontière.