Le Conseil de sécurité renforce les sanctions contre l'Erythrée

5 décembre 2011

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté lundi de nouvelles sanctions contre l'Erythrée, accusé de soutenir des groupes armés qui cherchent à déstabiliser la Somalie.

Dans la résolution, le Conseil de sécurité a fait part de sa préoccupation concernant le fait que « l'Erythrée a continué de fournir un soutien politique, financier et logistique aux groupes armés d'opposition en Somalie, y compris à Al-Shabaab, qui tentent de saper la paix, la sécurité et la stabilité en Somalie et dans la région ».

La résolution a reçu le soutien de 13 des 15 membres du Conseil, la Chine et la Russie s'étant abstenus de voter. La résolution a été votée suite lors d'une session d'information de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (AIGD).

Les nouvelles sanctions renforcent celles qui avaient été imposées contre l'Erythrée il y a deux ans. En décembre 2009, le Conseil de sécurité a adopté des sanctions contre l'Erythrée, accusée de vouloir faire chuter le gouvernement somalien. Les mesures prises à l'encontre de l'Erythrée comprenaient un embargo sur les armes, des restrictions de voyage pour des dignitaires du régime et des forces armées et le gel d'avoirs des hauts responsables politiques et militaires.

Le Conseil a également condamné l'Erythrée pour des violations de résolutions antérieures et appelé le pays à entamer des pourparlers constructifs avec Djibouti afin de résoudre la dispute frontalière qui oppose les deux pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'Erythrée a planifié un attentat contre un sommet de l'Union africaine -ONU

Selon un nouveau rapport du Groupe de contrôle sur la Somalie et l'Erythrée de l'ONU, le gouvernement érythréen a conçu, préparé, organisé et dirigé une tentative de sabotage du Sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba.