A Bonn, l'ONU s'engage à soutenir la paix en Afghanistan

5 décembre 2011

Les défis à relever restent importants dans la consolidation de la paix et du développement en Afghanistan a rappelé lundi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Les défis à relever restent importants dans la consolidation de la paix et du développement en Afghanistan a rappelé lundi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en soulignant que le soutient de la communauté internationale ne doit pas fléchir à l'occasion d'une Conférence internationale sur le pays.

« Le succès nécessite un engagement maintenant et sur le long terme de la part de chacun d'entre nous », a déclaré Ban Ki-moon à l'occasion d'une Conférence internationale sur l'Afghanistan qui se déroule à Bonn, en Allemagne. « Ces dix dernières années notre unité et notre fermeté ont été testées. Et nous avons toujours persévéré, ensemble, au nom du peuple afghan », a-t-il ajouté.

« Nous réaffirmons notre engagement pour le soutient de l'Afghanistan et ses efforts pour un avenir meilleur, pacifique et prospère », a martelé le chef de l'ONU.

Le Secrétaire général a noté que le Président Hamid Karzai a présidé la Conférence, ce qui démontre la volonté des autorités de s'approprier la feuille de route.

« Simultanément, nous savons que le cycle de souffrance n'a pas été cassé », a-t-il dit. « Je suis profondément inquiet sur le fait que la violence reste un facteur constant dans le quotidien du peuple afghan. Il est difficile de construire lorsque la violence fait irruption dans l'agenda de la reconstruction et du développement », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a rappelé que plus de 4,6 millions de réfugiés afghans sont revenus dans le pays, que 7,3 millions d'enfants sont aujourd'hui scolarisés et que les services de santé se sont considérablement améliorés.

Il a également indiqué l'importance pour les forces armées en présence de mettre la protection des populations civiles au cœur de leurs priorités soulignant que la majorité des décès étaient le fait de groupes armés anti-gouvernementaux.

« De telles tueries qu'elles soient ciblées ou perpétrées aveuglément, sont inacceptables et doivent cesser », a-t-il souligné.

« Le peuple afghan doit percevoir la Force internationale d'assistance à la sécurité comme un véritable partenaire », a-t-il martelé.

Enfin, il a également estimé que seule la lutte contre la corruption, le crime organisé et le trafic de drogues permettra au peuple afghan d'instaurer une paix durable dans un Etat de droit. Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, et le Représentant spécial de l'ONU pour l'Afghanistan, Staffan de Mistura ont participé à la Conférence.

En marge de la rencontre, le Secrétaire général de l'ONU a rencontré séparément de nombreux dirigeants, parmi lesquels la Chancelière allemande, Angela Merkel, la Haut-Représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, le Ministre des affaires étrangères d'Iran, Alikbar Salehi, le Ministre des affaires étrangères de la France, Alain Juppé, la Secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Hillary Clinton, le Ministre des affaires étrangères de la Russie, Sergey Lavrov.

Dimanche le Secrétaire général de l'ONU a rencontré le Président afghan Hamid Karzaï à Bonn, en Allemagne, à la veille de la conférence internationale consacrée à l`Afghanistan.

« Le Secrétaire général a remercié le Président d`avoir réuni les membres de la communauté internationale pour la Conférence sur l`Afghanistan. Il a souligné l`unité de la communauté internationale dans le soutien à l`Afghanistan sur le long terme » », a dit son porte-parole dans un compte-rendu de la rencontre.

« Le Secrétaire général a exprimé sa préoccupation concernant la situation en Afghanistan en matière de sécurité et a noté que les Nations Unies, à travers leur Mission (MANUA), continueront à travailler avec le gouvernement afghan pour arriver à une paix durable. Le Secrétaire général a insisté sur l`appropriation par les Afghans du processus de paix qui doit être inclusif. Il a salué les efforts du gouvernement afghan vers la réconciliation nationale », selon le compte-rendu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon rencontre le Président afghan avant une conférence à Bonn

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré dimanche le Président afghan Hamid Karzaï à Bonn, en Allemagne, à la veille d'une conférence internationale consacrée à l'Afghanistan.