Iran : le Conseil de sécurité condamne des attaques contre l'ambassade britannique

29 novembre 2011

Le Conseil de sécurité des Nations unies a fermement condamné mardi des attaques contre l'ambassade du Royaume-Uni à Téhéran, en Iran, qui ont eu lieu plus tôt dans la journée et qui ont résulté à des intrusions dans le complexe diplomatique et d'importants dégâts matériels.

Selon la presse, des dizaines de manifestants auraient escaladé le mur d'enceinte du parc et brisé les vitres de la chancellerie avant d'y pénétrer et de jeter des objets par les fenêtres. Ils auraient ensuite enlevé le drapeau britannique pour le remplacer par le drapeau iranien.

Dans une déclaration à la presse de la Présidence du Conseil de sécurité, les membres du Conseil ont rappelé le principe fondamental de l'inviolabilité de bâtiments diplomatiques ou consulaires et l'obligation de l'Etat hôte de prendre toutes les mesures appropriées pour protéger les bâtiments diplomatiques ou consulaires contre toute intrusion ou dégâts selon la Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques et la Convention de Vienne de 1963 sur les relations consulaires.

« Dans ce contexte, et en exprimant leur profonde préoccupation concernant de telles attaques, les membres du Conseil de sécurité ont appelé les autorités iraniennes à protéger les biens et les membres du personnel des représentations diplomatiques et consulaires et de respecter pleinement leurs obligations internationales à cet égard », a souligné la déclaration du Conseil de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iran : l'AIEA veut envoyer une équipe pour examiner les activités nucléaires

Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a indiqué qu'il existait des informations crédibles selon lesquelles l'Iran développerait une arme nucléaire.