Australie : l'ONU salue l'approche plus humanitaire en matière de politique d'asile

Un centre de détention pour demandeurs d'asile en Australie.
Un centre de détention pour demandeurs d'asile en Australie.

Australie : l'ONU salue l'approche plus humanitaire en matière de politique d'asile

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a salué mardi la décision du gouvernement australien de libérer davantage de demandeurs d'asile soumis au régime de détention obligatoire et de les héberger à la place au sein de la communauté.

« Je suis heureuse de constater ce changement de politique, qui introduit une évaluation au cas par cas des demandeurs d'asile avant de les loger dans la communauté avec une liberté de mouvement. Je salue ces avancées vers une approche plus humaine à l'égard des demandeurs d'asile en Australie, ce qui peut renforcer la tolérance et la compréhension nécessaires dans une société multiculturelle moderne », a déclaré Mme Pillay.

La nouvelle politique qui a été annoncée par le gouvernement vendredi, permettra à certains demandeurs d'asile sans papiers qui arrivent par bateaux, d'être placés au sein de communautés avec des visas temporaires après une évaluation initiale de leur état de santé, une évaluation sécuritaire et une vérification d'identité.

« Tout au long de l'année, l'Australie a fait des réels progrès dans le traitement réservé aux demandeurs d'asile. La majorité des enfants ont été sortis des centres de détention pour immigrés et ils vivent désormais dans les communautés. Je suis impatiente de voir davantage de réductions du nombre de demandeurs d'asile détenus à l'aide d'initiatives comme celle-ci », a indiqué la Haut commissaire, qui en mai 2011 avait exhorté les autorités australiennes à revoir leur politique d'asile, y compris la pratique de la détention obligatoire.