Syrie : des crimes contre l'humanité commis par les forces de l'ordre - ONU

28 novembre 2011

La Commission d'enquête des Nations Unies sur la Syrie estime dans un rapport que des crimes contre l'humanité ont été commis par les forces de l'ordre syriennes depuis le début des manifestations en mars 2011.

Après avoir mené des entretiens avec 223 victimes et témoins sur les allégations de violations des droits de l'homme, la Commission d'enquête des Nations Unies sur la Syrie a estimé dans un rapport publié lundi que des crimes contre l'humanité ont été commis par « les militaires et les forces de sécurité syriennes depuis le début des manifestations au mois de mars 2011 ».

« La commission est très préoccupée par le fait que des crimes contre l'humanité ont été commis dans différentes régions de la Syrie pendant la période examinée », ont indiqué les trois experts de cette Commission d'enquête internationale indépendante, Paulo Pinheiro, Yakin Erturk et Karen Koning AbuZayd, qui sont les auteurs d'un rapport d'une quarantaine de pages sur la situation dans le pays.

Selon la Commission créée par le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, les témoignages démontrent que « des exécutions sommaires, des arrestations arbitraires, des disparitions forcées, des tortures, dont certaines avec des violences sexuelles ainsi que des violations des droits des enfants » ont été commises.

Les experts appellent les autorités syriennes à immédiatement mettre un terme « aux graves violations des droits de l'homme pour initier des enquêtes indépendantes et impartiales sur ces violations et traduire les responsables en justice ».

La Commission regrette « profondément qu'en dépit de plusieurs demandes, le gouvernement syrien n'a pas engagé un dialogue et ne lui a pas permis d'entrer dans le pays ». « Le gouvernement a informé la Commission qu'il allait examiner la possibilité de coopérer avec elle, une fois que sa propre commission spéciale indépendante sera mise sur pieds », indiquent les experts de l'ONU.

Enfin, la Commission a réitéré son appel pour « un accès immédiat et sans entrave » au territoire syrien.

La Commission d'enquête a été établie en août 2011 par le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, à l'occasion d'une réunion spéciale consacrée à la situation en Syrie, afin d'enquêter sur les allégations de violations des droits de l'homme depuis le mois de mars 2011.

Depuis la fin du mois de septembre et jusqu'à la mi-novembre 2011, la commission a organisé des rencontres avec les Etats membres de tous les groupes régionaux, les organisations régionales, y compris la Ligue des Etats Arabes et l'Organisation de la coopération islamique, les organisations non gouvernementales, les défenseurs des droits de l'homme, les journalistes et les experts, ont précisé les experts.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : le Conseil des droits de l'homme décide l'envoi d'une mission d'enquête

La commission internationale indépendante sera chargée d'enquêter sur les abus présumés du gouvernement syrien dans ses tentatives d'écraser le mouvement de contestation populaire.