Egypte : Ban Ki-moon est préoccupé par la poursuite de la violence

26 novembre 2011

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a fait part samedi de son inquiétude concernant la violence qui continue en Egypte depuis plusieurs jours, et il a exhorté les autorités transitoires du pays à assurer le respect des droits de l'homme de tous les citoyens.

Selon les médias, plus de 30 personnes auraient été tuées dans plusieurs villes par les forces de sécurité dans des affrontements avec des manifestants qui réclament le retour d'un gouvernement civil. La première phase des élections devrait commencer lundi en Egypte.

Selon une déclaration de son porte-parole, Ban Ki-moon s'est entretenu vendredi au téléphone avec le maréchal Hussein Tantawi, le chef du Conseil suprême des forces armées.

Le Secrétaire général a déploré la perte de vies humaines et a répété son appel aux autorités transitoires de garantir la protection des droits de l'homme et des libertés civiles de tous les Egyptiens et pour une transition inclusive et pacifique qui réponde aux aspirations légitimes de la population à travers des élections transparentes qui permettront le retour à un gouvernement civil.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Egypte : l'ONU réclame une enquête sur la répression des manifestations

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a déploré mercredi la répression de manifestations par les forces de l'ordre égyptiennes et a réclamé une enquête sur ces violences.