Côte d'Ivoire: l'ONU débute l'acheminement de matériel électoral

Côte d'Ivoire: l'ONU débute l'acheminement de matériel électoral

Une cargaison de matériel de soutien logistique électoral fourni par l'ONUCI arrive en Côte d'Ivoire.
L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), a débuté vendredi le convoyage du matériel électoral destiné à l'organisation des élections législatives le 11 décembre prochain.

« Ce cycle de distribution de matériel non sensible constitué d'urnes, d'isoloirs et de kits est une étape importante », a déclaré le Coordonnateur de l'opération au sein de la Division de l'assistance électorale (DAE), Ambroise Dzondhault.

Cette opération qui est effectuée par voie terrestre et aérienne doit être finalisée d'ici cinq jours et desservir toutes les localités de la Côte d'Ivoire notamment les Commissions électorales indépendantes (CEI) départementales qui sont chargées d'acheminer le matériel vers les différents bureaux de vote.

Deux avions de l'ONUCI ont acheminé le matériel à Nassian et à Jacqueville et un autre a quitté Yamoussoukro pour Minignan. Le reste de l'opération se fera par voie terrestre.

« Quand le matériel passe par les Commissions départementales, nos bureaux électoraux régionaux doivent l'accompagner jusqu'aux Commission électorales locales et là s'arrête notre responsabilité », a précisé M. Dzondhault.

« Le convoyage d'un matériel appartenant à la CEI se fait avec un agent de la CEI et l'escorte doit être assurée par la police ou la Force de l'ONUCI », a-t-il conclu.

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) observe depuis quelques jours des développements peu rassurants sur le front médiatique avec des interpellations de journalistes suite à leurs écrits. Au vu de cette situation, l'ONUCI tient à réaffirmer son attachement sans équivoque à la liberté de la presse et à souligner le sens des responsabilités qui doit guider les professionnels de l'information et de la communication, conformément à leur éthique et à leur déontologie.

Dans un communiqué, l'ONUCI a également lancé vendredi un appel aux autorités ivoiriennes, aux organes de régulation et aux professionnels des médias afin qu'ils fassent preuve de retenue dans cette période sensible de l'histoire de leur pays.

L'ONUCI a invité toutes les parties concernées à prendre de la hauteur avec à l'esprit les intérêts supérieurs du peuple ivoirien en ayant conscience de la nécessité de consolider la cohésion sociale et la réconciliation nationale, gages d'une paix durable.