L'ONU exhorte le Sierra Leone à s'attaquer à la violence sexuelle

21 novembre 2011

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les violences sexuelles dans les conflits, Margot Wallström, s'est rendue lundi à Freetown, la capitale du Sierra Leone, dans le cadre d'une visite officielle en Afrique de l'Ouest.

Le Sierra Leone se trouve dans une situation post-conflictuelle, et Mme Wallström souhaite étudier comment les violences sexuelles commises pendant le conflit influencent la société actuelle.

« Je comprends que le pays dans son ensemble, y compris le gouvernement, souhaite aller de l'avant plutôt que de s'intéresser au passé ce qui est compréhensible. Mais nous ne devons pas refouler le passé ni oublier les victimes de violences sexuelles. Un pays peut seulement construire un avenir radieux et durable si les erreurs du passé ont été correctement discutées », a dit Mme Wallström, qui a rencontré plusieurs responsables du gouvernement et du système judiciaire ainsi que du système des Nations Unies au Sierra Leone.

« Il faut faire plus pour les victimes, améliorer leur accès à la justice, et les aider à réintégrer la société. Davantage de ressources sont nécessaires pour renforcer les capacités du système judiciaire à gérer le problème de la violence sexuelle », a-t-elle poursuivi.

Il est particulièrement important de mettre en place des moyens pour prévenir la violence sexuelle à l'approche des élections puisque dans le passé la violence sexuelle a souvent été utilisée contre des opposants politiques.

« J'exhorte toutes les personnes en position d'influence au Sierra Leone à s'exprimer clairement contre la violence sexuelle comme outil d'intimidation politique et à faire leur possible pour mettre en place des mesures de prévention de la violence sexuelle. Je continuerai de surveiller la situation dans le pays et de travailler avec le gouvernement, l'équipe de l'ONU dans le pays, la société civile et la communauté internationale », a indiqué Mme Wallström.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Violence sexuelle dans les conflits : l'ONU veut rompre avec l'impunité

Lors d'un mini-sommet sur la coopération entre Etats membres pour la prévention des violences sexuelles dans les conflits qui a eu lieu jeudi à New York, le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé une nouvelle fois à mettre fin à l'impunité.