L'ONU salue les initiatives de réconciliation en République centrafricaine

15 novembre 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est réjoui du lancement en République centrafricaine d'une Caravane de la réconciliation et de la paix dans les zones affectées par le conflit dans le nord-est du pays.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est réjoui lundi du lancement en République centrafricaine d'une Caravane de la réconciliation et de la paix dans les zones affectées par le conflit dans le nord-est du pays.

Ban Ki-moon a salué « cet effort visant à réduire les tensions et à promouvoir la réconciliation et la coexistence pacifique entre les communautés locales », a fait savoir mardi son porte-parole dans un communiqué.

Le chef de l'ONU espère que « toutes les parties concernées tireront partie de cette importante initiative pour consolider davantage la paix dans le pays » et réaffirme que « les Nations Unies sont disposées à continuer de soutenir ces efforts ».

Suite à des affrontements meurtriers en septembre dernier au nord-est de la République centrafricaine, un accord de cessez-le-feu a été signé à Bangui le 8 octobre 2011 entre deux groupes rebelles, la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) et l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), a rappelé le porte-parole.

Le Secrétaire général a exhorté « les parties à mettre en œuvre toutes les dispositions de cet accord facilité par le Médiateur de la République et le Gouvernement centrafricain, avec le soutien des Nations Unies, l'Union Africaine, la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale à travers la Mission de consolidation de la paix (MICOPAX) et le gouvernement du Tchad ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU insiste sur le rôle crucial de la médiation dans la prévention des conflits

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, ont insisté mercredi sur le rôle crucial de la médiation dans la prévention des conflits, à l'occasion d'une réunion consacrée à cette question au siège de l'ONU à New York.