Darfour : le Conseil de sécurité appelle à mettre fin à l'impunité

Darfour : le Conseil de sécurité appelle à mettre fin à l'impunité

media:entermedia_image:8a80e9d5-a56c-42ab-8be4-09e85b5a5500
Le Conseil de sécurité de l'ONU a vivement condamné l'attaque contre une patrouille de l'Opération de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), qui a fait un mort et deux blessés, et a appelé à mettre fin à l'impunité.

Dans une déclaration à la presse publiée lundi par la Présidence du Conseil de sécurité, qui est occupée en novembre par le Portugal, les membres du Conseil condamnent « dans les termes les plus forts possibles l'attaque contre une patrouille de la MINUAD le 6 novembre. »

Les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances à la famille du casque bleu tué dans l'attaque, ainsi qu'au gouvernement de la Sierra Leone.

Ils ont appelé « le gouvernement du Soudan à traduire les responsables devant la justice, et ont souligné qu'il fallait mettre fin à l'impunité pour ceux qui attaquent les casques bleus. » Ils ont réitéré leur plein soutien à la MINUAD et ont appelé toutes les parties au Darfour à coopérer avec la mission.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait condamné dimanche cette attaque qui a eu lieu à proximité de Nyala, la capitale de la province du Darfour-Sud. Elle est survenue seulement un mois après que trois Casques bleus ont été tués dans une embuscade dans le nord du Darfour.