Des couples princiers aident l'UNICEF à attirer l'attention sur la Corne de l'Afrique

2 novembre 2011

Des membres des familles royales britannique et danoise ont visité mercredi un centre d'approvisionnement du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) à Copenhague, au Danemark, pour attirer l'attention sur le sort de centaines de milliers d'enfants qui risquent de mourir de faim dans la Corne de l'Afrique sans aide urgente.

Dans ce centre d'approvisionnement, l'UNICEF rassemble et prépare des approvisionnements essentiels pour les enfants du monde entier, dont de la nourriture, de l'eau, des aliments thérapeutiques pour les enfants souffrant de malnutrition sévère, ainsi que des vaccins et autres médicaments.

Lors de leur visite, le duc et la duchesse de Cambridge, William et Kate, étaient accompagnés par le prince héritier danois et son épouse. L'objectif était d'attirer l'attention sur la crise dans la Corne de l'Afrique et d'encourager les citoyens à soutenir l'appel de l'UNICEF en faveur des millions d'enfants ayant besoin d'aide.

Selon l'ONU, 13,3 millions de personnes ont besoin d'aide en Ethiopie, au Kenya, en Somalie et à Djibouti à cause de la sécheresse qualifiée de la pire depuis des décennies. Selon l'UNICEF, des milliers d'enfants sont déjà morts et plus de 320.000 souffrent de malnutrition, dont plus de la moitié dans les régions du centre et du sud de la Somalie.

« En ce moment, l'UNICEF et ses partenaires travaillent sans relâche pour sauver la vie des enfants partout en Afrique de l'est. Tous les jours, des enfants sont nourris grâce à la générosité de personnes du monde entier. Mais nous avons besoin de faire davantage, » a déclaré le Directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'est et du sud, Elhadj As Sy, qui est également Coordinateur mondial pour les urgences de l'organisation.

L'UNICEF a besoin de 40 millions de dollars supplémentaires pour couvrir les besoins des enfants de la région pour le reste de cette année. L'année prochaine, les besoins sont évalués à 402,8 millions de dollars, dont 300 millions pour le travail de l'UNICEF en Somalie. Ces fonds doivent permettre au programme d'alimentation thérapeutique de continuer.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Corne de l'Afrique: la crise alimentaire n'est pas encore maîtrisée - UNICEF

Dans un rapport publié jeudi, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) rappelle qu'il est nécessaire de redoubler d'efforts pour sauver la vie de plusieurs centaines de milliers d'enfants qui souffrent de malnutrition et de maladies dans la Corne de l'Afrique. L'aide déjà fournie par la communauté internationale commence à porter ses fruits, mais il reste encore beaucoup à faire pour surmonter la crise.