Corée du Nord : l'UNICEF manque de fonds pour traiter les enfants malnutris

1 novembre 2011

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a appelé mardi la communauté internationale à financer ses programmes de nutrition en République populaire démocratique de Corée (RPDC) afin de soigner des millions de personnes vulnérables, notamment les enfants malnutris, les femmes enceintes et les mères allaitantes.

« Si les fonds n'arrivent pas et que nous sommes incapables de continuer nos programmes de nutrition pour traiter les enfants qui sont sévèrement malnutris, ces enfants vont souffrir de conséquences irréversibles pour leur croissance et le développement de leur capacité », a déclaré mardi le Représentant de l'UNICEF en RPDC, Bijaya Rajbhandari.

« Des milliers d'enfants malnutris sont en danger de devenir sévèrement malnutris, sans famille ou un Etat en mesure de leur porter assistance », a-t-il ajouté.

L'UNICEF a demandé 20,4 millions de dollars pour une réponse d'urgence mais en a reçu à ce jour que 4,6 millions. Le Représentant de l'UNICEF a souligné la nécessité non seulement d'agir pour les enfants malnutris mais également dans le domaine de l'eau, l'assainissement et l'hygiène.

Selon l'UNICEF, un quart des femmes âgées entre 15 et 49 ans sont malnutries, augmentant considérablement la mortalité infantile.

« La RPDC a été dans un cycle vicieux où la malnutrition chronique de la population a été inchangée pendant une longue période », a dit M. Rajbhandari.

L'UNICEF travaille dans le pays depuis 1985 dans les domaines de la nutrition, de l'éducation, de l'eau, de l'assainissement et de la protection des enfants.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.