L'ONU annonce la composition de son Groupe sur l'énergie durable

Des panneaux solaires. Photo
Shutterstock
Des panneaux solaires. Photo

L'ONU annonce la composition de son Groupe sur l'énergie durable

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a annoncé la composition de son Groupe de haut niveau sur l'énergie durable pour tous à qui il a fixé notamment pour objectif d'améliorer l'accès à l'énergie.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé mardi la composition de son Groupe de haut niveau sur l'énergie durable pour tous à qui il a fixé trois objectifs : améliorer l'accès à l'énergie, améliorer l'efficacité énergétique et doubler les énergies renouvelables.

Le Groupe de haut-niveau sera co-présidé par Kandeh Yumkella, le Directeur exécutif de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), et Charles Holliday, le président de Bank of America. Le Groupe comprend plus d'une trentaine de dirigeants des secteurs du commerce et de la finance et de représentants de gouvernements et de la société civile.

« L'énergie est centrale pour tout faire, de la propulsion de nos économies à l'autonomisation des femmes, de la création d'emplois au renforcement de la sécurité », a déclaré Ban Ki-moon dans un discours prononcé devant l'Assemblée générale à l'occasion d'une rencontre sur « l'énergie durable pour tous », une initiative lancée en septembre dernier.

« J'ai fixé trois objectifs à atteindre d'ici 2030. Premièrement : garantir l'accès universel aux services énergétiques modernes. Deuxièmement : doubler le taux d'amélioration de l'efficacité énergétique. Troisièmement : doubler la part des énergies renouvelables au niveau global », a dit Ban Ki-moon.

« Ces objectifs vont renforcer l'équité, revitaliser l'économie globale et aider à protéger les écosystèmes. Je les appelé les trois E : équité, économie et écosystèmes », a-t-il ajouté.

Le Groupe de haut-niveau sur l'énergie durable « va développer un agenda d'action en soutien aux objectifs fixés pour 2030. Je vais mobiliser un large éventail des parties prenantes qui peuvent catalyser les engagements et former des partenariats qui peuvent être lancés lors de Rio+20 », a expliqué le chef de l'ONU.

Il a exhorté les Etats membres des Nations Unies à apporter leur soutien. « Ensemble nous pouvons faire de l'énergie durable un catalyseur pour le développement économique qui bénéficie au peuple, donne des opportunités pour les pauvres et protège la planète », a-t-il conclu.

M. Yumkella a pour sa part affirmé que les défis globaux les plus importants ne pouvaient pas être relevés lorsque 20% de l'humanité n'a pas accès à l'électricité. « Notre objectif est d'aider à changer la vie des populations afin qu'elles puissent avoir accès à l'énergie dont elles ont besoin pour construire des vies plus productives et plus saines », a-t-il déclaré.

Pour sa part, M. Holliday a souligné « le rôle significatif » que l'esprit d'entreprise du privé pouvait apporter à cette initiative.