RDC : l'ONU préoccupée par les violences à l'approche des élections

28 octobre 2011

Le Représentant spécial de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC), Roger Meece, a exprimé vendredi sa grande préoccupation au sujet d'informations faisant état d'incidents survenus dans la province du Kasaï oriental à l'occasion d'une manifestation du Parti Travailliste pour marquer le début de la campagne en vue des élections générales prévues en novembre.

Selon les informations obtenues par la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO), l'incident aurait fait vendredi un mort et sept blessés lors d'un incident survenu à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï oriental.

Dans un communiqué, la MONUSCO a rappelé que « la liberté de rassemblement, le débat politique libre et constructif et la liberté d'expression sont importants et doivent être protégés durant cette période de campagne. Il y va de la crédibilité du processus ».

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU a lancé un appel « au sens civique de tous » et à la responsabilité de chacun « pour que les élections se déroulent dans un climat apaisé ».

M. Meece a également demandé au gouvernement d'ouvrir immédiatement une enquête pour déterminer les conditions dans lesquelles ces personnes ont perdu la vie ou ont été blessées et établir les responsabilités.

Il a adressé « ses condoléances les plus attristées aux parents et proches de la personne décédée et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés ».

Il y a dix jours, le Conseil de sécurité de l'ONU avait souligné dans une déclaration à la presse l'importance de la tenue d'une élection crédible en RDC et avait appelé « toutes les parties à faire campagne pacifiquement ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : le Conseil de sécurité appelle à une élection pacifique et crédible

Alors que les élections générales en République démocratique du Congo (RDC) doivent se dérouler au mois de novembre prochain, les membres du Conseil de sécurité ont rappelé l'importance de la tenue d'une élection pacifique et crédible dont la responsabilité incombe en premier lieu au gouvernement congolais.