L'ONU débute un pont aérien vers l'est de la Turquie après le séisme

L'ONU débute un pont aérien vers l'est de la Turquie après le séisme

media:entermedia_image:250ef942-e032-4f80-b687-6f5e8b56a341
Suite au séisme qui a frappé l'est de la Turquie le 23 octobre dernier, le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) est en train d'acheminer par un pont aérien du matériel d'aide d'urgence notamment des abris, premier des besoins pendant cette période hivernale pour les populations sans-abris.

« L'avion-cargo transportera à son bord 37 tonnes de biens de secours du HCR depuis notre entrepôt de matériel d'aide d'urgence situé à Dubaï. Les trois prochains vols sont prévus pour arriver à Erzurum samedi, dimanche et lundi », a déclaré un porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse.

« Chaque vol transportera environ 500 tentes et 10.000 couvertures. Avec les ressources dont nous disposons déjà en Turquie, notre réponse humanitaire immédiate à la situation d'urgence pour les victimes du séisme comprend 4.000 tentes, 50.000 couvertures et 10.000 matelas. Le matériel livré par avion-cargo sera chargé dans des camions et acheminé immédiatement vers Van et dans les environs pour être distribué », a-t-il ajouté.

L'impact réel du séisme est actuellement en cours d'évaluation. La population de la seule ville de Van s'élève à plus de 400.000 personnes, dont beaucoup ont perdu leur maison. Des centaines de bâtiments se sont effondrés et des milliers d'autres ne peuvent plus être habités. Les besoins en abri sont immenses. Plus de 25.000 tentes ont déjà été distribuées par les autorités et le gouvernement turc a demandé 40.000 tentes équipées pour les conditions hivernales et 40.000 abris temporaires.

« Le HCR est présent à Van depuis 1995. Lorsque le séisme a frappé cette région dimanche, nos équipes sur le terrain venaient en aide à plus de 2.000 réfugiés et demandeurs d'asile vivant sur place. Nous n'avons pour le moment aucune information sur le bilan parmi ces deux groupes, mais beaucoup ont perdu leur logement et leurs possessions », a expliqué le porte-parole du HCR.

Il a indiqué que l'agence allait déployer ce weekend des équipes supplémentaires afin d'assister les populations.