L'Azerbaïdjan élu à un siège non-permanent au Conseil de sécurité

24 octobre 2011

L'Azerbaïdjan a été élu lundi à l'issue de 17 tours de scrutin pour occuper pendant deux ans un siège de membre non-permanent au Conseil de sécurité attribué à l'Europe orientale.

Cette élection de l'Azerbaïdjan a eu lieu après que la Slovénie a retiré sa candidature. Jusqu'à ce retrait, ni l'Azerbaïdjan, ni la Slovénie, n'avait réussi à obtenir les deux-tiers des votes requis pour être élu au Conseil de sécurité qui compte 15 membres, dont 10 non-permanents.

Le Guatemala, le Maroc, le Pakistan et le Togo ont été élus vendredi à la majorité des deux-tiers. Ils occuperont un siège de membre non-permanent au Conseil de sécurité à partir du 1er janvier 2012 pour une période de deux ans.

Les nouveaux membres du Conseil de sécurité doivent remplacer la Bosnie-Herzégovine, le Brésil, le Gabon, le Liban et le Nigéria. Ils vont rejoindre la Colombie, l'Allemagne, l'Inde, le Portugal et l'Afrique du Sud, qui occupent leur siège jusqu'au 31 décembre 2012, et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité qui disposent d'un droit de veto – la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guatemala, Maroc, Pakistan et Togo élus au Conseil de sécurité

Le Guatemala, le Maroc, le Pakistan et le Togo ont été élus vendredi par l'Assemblée générale des Nations Unies pour servir pendant deux ans comme membres non permanents du Conseil de sécurité en 2012 et 2013.