Moyen-Orient : un Finlandais nommé facilitateur pour créer une zone sans armes nucléaires

14 octobre 2011

M. Jaakko Laajava, Secrétaire d'État adjoint au Ministère des affaires étrangères de la Finlande, a été nommé vendredi facilitateur de la Conférence 2012 sur la création d'une zone exempte d'armes nucléaires et d'autres armes de destruction massive au Moyen-Orient, dont la Finlande a été désignée Gouvernement hôte.

Conformément aux étapes pratiques auxquelles ont souscrit les Parties à la Conférence d'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), tenue en 2010, cette nomination a été annoncée dans une déclaration conjointe du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et des gouvernements de la Fédération de Russie, du Royaume-Uni et des Etats-Unis.

En effet, précise la déclaration ces trois gouvernements sont « coparrains de la résolution du TNP de 1995 portant sur le Moyen-Orient et États dépositaires du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), en consultation avec les États de la région ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU réaffirme l'importance d'une interdiction complète des essais nucléaires

À l'occasion d'une réunion spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies sur la question des essais nucléaires, la Vice Secrétaire générale de l'ONU, Asha-Rose Migiro, a salué la décision du Kazakhstan il y a 20 ans de fermer le complexe d'essais d'armes nucléaires à Semipalatinsk et a rappelé la nécessité d'une interdiction complète des essais nucléaires à travers le monde.