L'ONU appelle les dirigeants à renforcer la lutte contre la faim

14 octobre 2011

Alors que la Journée mondiale de l'alimentation se tiendra dimanche 16 octobre, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi les dirigeants du monde à investir dans la lutte contre la faim, fléau intolérable alors que l'humanité produit plus de vivres qu'il n'en faut pour nourrir le monde entier.

« J'engage instamment les dirigeants du monde, des pays riches comme des pays pauvres, à investir l'énergie et les ressources nécessaires pour gagner la bataille contre la faim, l'un des éléments essentiels des efforts que nous déployons en vue de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement », a déclaré vendredi le Ban Ki-moon dans un message adressé à l'occasion de la Journée internationale de l'alimentation.

Le Chef de l'ONU a rappelé que les hommes produisent sur la planète « plus de vivres qu'il n'en faut pour nourrir tout le monde, et pourtant aujourd'hui près d'un milliard d'êtres humains souffrent de la faim ».

« La famine dans la Corne de l'Afrique n'est qu'une fraction de la menace qui pèse inutilement sur le monde », a-t-il ajouté.

Dans la Corne de l'Afrique, plus de 13 millions de personnes sont touchées par l'une des pires sécheresses que la région ait connue au cours des 60 dernières années. La famine frappe de plein fouet de vastes régions du sud de la Somalie.

« Il faut des solutions durables qui portent sur tout l'éventail de la sécurité alimentaire, c'est-à-dire des initiatives visant à améliorer la capacité d'adaptation des petits exploitants agricoles à la mise en place de programmes de filet de sécurité qui protègent les personnes les plus vulnérables », a-t-il insisté.

Cette année, la Journée mondiale de l'alimentation met en lumière la question de la volatilité des prix. Pour les plus démunis du monde, dont bon nombre consacrent 80% de leurs revenus à l'alimentation, cette volatilité peut avoir des effets dévastateurs. En 2007-2008, l'inflation des prix des produits alimentaires a poussé plus de 80 millions de personnes dans une situation de famine. Du fait de la récente flambée des prix des produits alimentaires, quelque 70 millions d'autres se retrouvent dans la pauvreté extrême.

« Nous devons briser les liens entre la pauvreté, l'insécurité alimentaire et la malnutrition. Les familles appauvries du fait de la volatilité des prix risquent de voir l'esprit et le corps de leurs enfants endommagés à jamais par la malnutrition, leurs enfants quitter l'école pour travailler et leur bétail générateur de revenus abattu pour l'alimentation. La réponse, c'est de mettre en place des politiques, telles que celles préconisées par le mouvement Renforcer la nutrition, pour faire en sorte que tous aient accès à une nutrition adéquate », a dit Ban Ki-moon.

« Ce mois-ci, la population mondiale atteindra les 7 milliards de personnes. Le monde a les connaissances et les ressources nécessaires pour mettre un terme à la faim; nous avons les outils pour faire en sorte que les plus démunis soient protégés des effets de la flambée des prix. Utilisons-les maintenant pour vaincre la faim », a-t-il conclu.

Cette année, à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation qui se déroulera le 16 octobre prochain, le Programme alimentaire mondial (PAM) créera, par le biais d'une nouvelle plateforme en ligne, un lien entre la vie et les rêves des enfants sous-alimentés des pays en développement et des personnes engagées qui sont en position de les aider.

« Une bonne alimentation constitue un élément fondamental de la santé des enfants et par extension celle de leur pays. C'est le moment de mettre vraiment un terme à la faim et la malnutrition infantile », a déclaré la Directrice exécutive du PAM, Josette Sheeran.

« Pourtant, beaucoup d'enfants ne réalisent jamais leurs rêves ou leurs ambitions. Une bonne nutrition offre le fondement même d'un avenir meilleur. Il est de notre devoir à tous de mobiliser les ressources nécessaire et de sensibiliser l'opinion publique afin de donner à chaque enfant la chance de réaliser ses rêves », a-t-elle ajouté.

L'initiative « Nourrissez un enfant, Nourrissez un rêve » du PAM vient d'être lancée à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, qui a lieu le 16 octobre. Cette initiative permettra de connaître les vies et les ambitions d'enfants habitants aux quatre coins du monde. L'objectif pour l'agence onusienne est de faire comprendre au public combien il est facile d'aider ces enfants bénéficiaires du PAM.

En se rendant sur www.wfp.org/fr/reves les internautes pourront rencontrer des enfants comme Guilaye, du Sénégal, qui aime parler de foot et qui veut devenir Président ou Shive, d'Inde, qui n'a peur de rien à part des serpents et qui aimerait devenir pâtissier.

La plateforme « Nourrissez un enfant, Nourrissez un rêve » invite également les internautes à partager leurs rêves d'enfance, leurs ambitions passées, et à faire un don afin de nourrir un enfant pour moins de 20 centimes d'euro par jour.

« C'est très touchant d'écouter ces enfants et de découvrir leurs ambitions, mais aussi de les encourager à rêver et voir grand », a ajouté Mme Sheeran.

« Quand j'étais petite, je rêvais d'aider à créer un monde meilleur. Chacun de ces enfants est notre avenir- nous leur devons le droit d'être libéré de la faim », a-t-elle conclu.

A l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation qui se déroule le 16 octobre prochain, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM) organiseront une cérémonie le lundi 17 octobre 2011 au siège de la FAO, à Rome.

Plusieurs allocutions porteront sur la problématique de la lutte contre la faim dans le monde et seront prononcées par des Ambassadeurs de bonne volonté de la FAO.

Le 17 octobre est également le premier jour de la 37e session de Comité des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale (CSA) dont les travaux se tiendront au siège de la FAO. Le Comité est un organe intergouvernemental qui agit en tant que forum chef de file de l'ONU pour examiner et assurer le suivi des politiques relatives à la sécurité alimentaire mondiale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : le PAM et les autorités lancent un programme alimentaire scolaire

Le ministère iraquien de l'éducation et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont lancé un programme d'alimentation scolaire l'occasion du début de la nouvelle année scolaire 2011-2012, ont-ils annoncé jeudi dans un communiqué de presse conjoint.